Edito 143 : Reprise
Article mis en ligne le 20 septembre 2020
dernière modification le 15 octobre 2020

par Gilles WAEHREN

Reprise du dernier édito. Où l’on se posait déjà des questions sur l’avenir de notre métier après le confinement. Où l’on se demandait si protocole sanitaire et acquisition de connaissances étaient bien compatibles. Où l’on comprenait que les examens de fin de cycle avaient l’air de coquilles bien vides quand nos habitudes conservatrices sont malmenées. Je ne sais pas encore si l’enseignement supérieur fera une rentrée universitaire en présentiel ; je le souhaite à nos jeunes bacheliers et à nos futurs collègues, stagiaires M2. Comment prendre conscience de sa nouvelle place dans la société quand celle-ci prend la forme d’une virtualisation de nous-mêmes ? Les questions que nous avons du nous poser pendant ces six mois de décrochement ont déjà fait l’objet d’études sociologiques (j’ai même répondu à une enquête en ce sens). On attend maintenant de connaître les questions que nos élèves se sont posées. Pourquoi l’école ? Comment l’école ? Leurs motivations ou démotivations de se présenter en classe sont nombreuses. Ont-elles changé ? Vont-ils faire cette deuxième rentrée de l’année 2020 avec une nouvelle envie d’apprendre ? Ou, au contraire, ont-ils réalisé qu’ils n’en avaient pas vraiment besoin, de cette école, de ces diplômes, que le sens de leur vie s’est déjà déplacé ailleurs ? Que la liberté a un autre parfum quand on est resté enfermé deux mois, quand on est obligé de vivre avec un masque. Restons optimistes : nos élèves ont sûrement hâte de retourner en classe. Leur statut d’apprenant est un moyen solide de s’identifier dans la société. Peut-être devons-nous nous efforcer de les conforter dans l’idée que ce statut est enviable, surtout sous nos latitudes où il n’est pas besoin de traverser une forêt hostile, un fleuve en furie ou de marcher une demi-heure par moins 30 degrés, pour retrouver son enseignant, ses parents (voir l’émission d’Arte « Chemin d’école »). Continuons de les aider à apprendre à apprendre, à gagner en autonomie, à être curieux.

qrcode:http://apmeplorraine.fr/spip.php?article640